à propos




    Je suis artiste performeuse et costumière. D’origine française et domicilié à Bruxelles, j’ancre mon travail autant en Belgique qu’en France. 
    Après avoir été diplômée d’une école de mode à Liège, mon intérêt pour la danse contemporaine m’a conduit à développer mon travail du vêtement dans le secteur des arts vivants : danse, cirque, théâtre, ... et de l’audiovisuel : clip, cinéma, ... ; ainsi qu’à poursuivre en parallèle ma formation en danse contemporaine et conscience corporelle. 

    Initiée à la conscience corporelle et à l’improvisation en danse dès l’âge de 10 ans, je m’intéresse à ce qu’est un corps et particulièrement à la notion d’« être un corps ». En vagabondant entre la philosophie, l’anthropologie, la poésie et l’art, j’explore comment la relation occidentale au corps influence notre relation au monde vivant.

    En 2020, j’ai reçu le soutien du GC De Maalbeek et du N22 m’ayant accordé respectivement une résidence de 6 mois et une bourse. Je suis également accompagnée par la chorégraphe Marielle Morales dans la création de Unio.

Contact :
tourneurlea@gmail.com  
+32 (0) 499503679
+33 (0) 662379640




Costume design   


2022
- Création costume et styliste, Lorana
- Reprise costume, Vibrisse Cie - Evila
- Habilleuse, Stromae - Fils de Joie
- Habilleuse, Théâtre de Namur

2021
- Habilleuse, Charleroi Danse
- Habilleuse, Les Halles de Schaerbeek
- Habilleuse, Kaaitheatre
- Modeliste, Ireene
- Création costume, Rocio Garrote 

2020

- Création costume et styliste, Lorana
- Création costume, Conservatoire de Binche
- Modeliste, Ireene

Avant 2020

- Création costume, 1211 - Mia Fantozzi

Performative art


En cours de création
- Unio V2 (titre provisoire)

Prochaine dates 
- à venir

2021
- Unio - 20 Nov, GC Ten Weyngaert
- Unio - 22 Nov, GC De Kriekelaar




Ma pratique artistique 



      Performeuse, chercheuse, chipoteuse de matière corporelle et plastique, j’explore mon corps et celui des autres. J’explore sa multiplicité (corps image, corps sensible, corps mémoires, ...) et j’essaie de comprendre l'enjeu de notre relation à lui (aux nôtres et à celui des autres) face aux différentes crises actuelles : réchauffement climatique, perte de la biodiversité, monté des extrêmes en politique, clivage sociale de plus en plus marqué entre les pauvres et les riches.  

    Comment notre rapport au corps influence-t-il notre rapport au vivant et aux autres ?

   La vision du corps occidental : un corps anatomo-physiologique introduit par les scientifiques à la fin du Moyen Âge[1], a ancré dans l’imaginaire collectif un rapport au corps image et matière.
    Cette image, déconnectée des autres représentations du corps : sensoriel, émotionnel, ... ; fait de nos corps des outils façonnables et nous extrait de notre capacité à « faire partie de ». Suivie par la révolution industrielle, le progrès technique occidentale (technologique et scientifique) a participé à diviser en deux entités le monde : celui des humains et la nature.
    Ce rapport au corps et à la nature est pointé du doigt par de nombreux philosophes dont Baptiste Morizot, Hartmut Rosa, David Le Breton et Christian Bobin. Ils défendent chacun une aliénation, un oubli du corps ou de notre appartenance au vivant. Suivant cette réflexion-là, Baptiste Morizot relie la crise écologique à une « crise de la sensibilité » [2].

    Éduquée à la danse contemporaine et à la conscience corporelle, cette crise de la sensibilité résonne en moi. Je vis, par ma pratique, un corps plus large que le corps anatomo-physiologique. Quel est ce corps que j'éprouve ?
    Cette question est ce qui a mis en mouvement ma recherche. Qu'est-ce qu'un corps ? Comment vit-on nos corps ? Qu'est-ce que ça veut dire être un corps ?

    Mais comment parler de cette relation au corps ? Comment transmettre les différentes manières de vivre un corps ? Par la pratique de la performance j'explore comment transmettre ce que j'éprouve dans mon corps et comment éprouver l'expérience des autres. Entre médiation et performance je tends à nouer de nouvelles relations entre les corps acteurs et spectateurs pour découvrir ensemble un corps multiple.

Projet déjà réalisé sur ce sujet :
-   Contemplation : une exploration du corps à travers le vêtement.
Comment le vêtement peut-être un moyen de (re)découvrir notre corps ?
- Unio : une exploration de notre appartenance au monde par le son.



[1] Anthropologie du corps, David Le Breton, 2015, Conférence à l’institut français de recherche sur le Japon à la Maison franco-japonaise - https://www.youtube.com/watch?v=REKZlvY1tro

[2] Manière d’être vivant, Baptiste Morizot, Actes Sud, Mondes sauvages, 2020